Diététique selon la médecine traditionnelle chinoise

 

« Que ton aliment soit ton premier médicament » disait Hippocrate. Un principe élémentaire dont nous nous sommes passablement éloignés, contrairement aux Chinois, qui ont compris très tôt l’importance d’une alimentation équilibrée. En effet, pour les Chinois et depuis des millénaires, l’alimentation est la base d’une bonne santé. Elle peut (et doit !) être considérée comme un outil thérapeutique à part entière, au même titre que l’acupuncture, les massages, la pharmacopée, le Qi Gong ou la méditation.

La diététique chinoise repose sur la connaissance des « sages » chinois, obtenue en observant la nature. C’est ainsi que sont nées les théories du Yin et du Yang, des cinq éléments et les principes philosophiques taoïstes. La légende veut que les pères du Tao aient eu une obsession : l’immortalité. La diététique fut l’une des méthodes utilisées pour atteindre ce but. Ainsi, la tradition chinoise a appris à connaître, au fil des siècles, les propriétés subtiles des aliments en suivant les lois du Yin Yang et des cinq mouvements (nature, saveurs, affinités de tel aliment avec tel organe, propriété asséchante ou humidifiante, etc.).

A partir de cette riche expérience, la diététique chinoise s’est développée dans deux directions : l’une préventive et l’autre curative.

Allez plus loin en lisant l'article complet sur : http://www.ladietetiquedutao.com/dietetique,chinoise.html

×